Excuse n°3 : je n’ai pas le temps de faire du yoga

Cet article fait suite aux excuses 1 : Je ne suis pas assez souple et 2 : Le yoga c’est pour les filles.

time-for-yoga

J’entends ou lis souvent cette excuse :
J’aimerais vraiment essayer le yoga, mais je n’ai pas le temps..

Nous allons voir qu’il s’agit bien souvent d’un problème de motivation, de gestion des priorités plutôt qu’un réel manque de temps.

Nota : on peut bien sur remplacer ‘yoga’ dans le titre ci dessus par tout type d’activité 😉

Arrêtez de réfléchir ou de vous plaindre, agissez !

Il est toujours possible de repousser à plus tard la décision de prendre du temps pour soi, d’espèrer des jours meilleurs ou la retraite pour s’y mettre. Souvent cela ne va jamais se faire à force de repousser.
Là tout de suite, sans réfléchir, où que vous soyez, bougez un peu, prenez quelques respirations, fermez les yeux, redressez-vous.
Agréable non ? Et si vous décidiez de renouveler ça plus régulièrement ?

Travailler votre gestion du temps / rapport au temps

Investissez dans quelques bons ouvrages pour apprendre à identifier les domaines (travail, relationnel, hygiène de vie) qui vous ressourcent, et à l’inverse ceux qui vous pompent toute votre énergie et réajustez vos priorités.
Je conseille l’ouvrage La semaine de 4 heures : Travaillez moins, gagnez plus et vivez mieux ! (lien affilié) . Ce livre est loin d’être parfait et l’éthique de l’auteur parfois douteuse, mais c’est une excellente synthèse de toutes les techniques d’optimisation et priorisation du temps.

Identifiez vos ‘mange-temps’

yoga-clockPrenez 10 minutes pour lister par tranche de 30 minutes ce que vous faites sur une semaine, et notez par des + et – ce que vous apportent ces activités/tâches.
Exemple :
Facebook : 4h/sem – –
Balade au parc : 1h/sem +
Journal télévisé : 5h/sem – –
Dîner avec ma meilleur amie : 1h/sem ++

Donnez de plus en plus de place et d’importance aux activités qui vous ressourcent, réduisez progressivement les autres.

Travaillez moins (mais mieux)

Si à la lecture de ce point vous avez spontanément envie de me dire :
– oui, mais c’est facile à dire, j’ai un poste important
– je dois être là pour mes équipes
– je dois montrer que je suis au bureau
– J’ai mes facture à payer pour mes voitures, ma maison et mon appartement
– etc etc ..

Je connais ces excuses, pour les avoir sorties moi-même pendant des années. Il est peut être temps pour vous de vous poser les vraies questions qui chatouillent sur votre rapport au travail. Je vous conseille de le faire 3 ou 4 fois par an.
C’est quand même vous qui l’avez choisi ce job non ? Ah non, pas vraiment ?
Pour vous aider dans votre réflexion, un bon article de mon amie Lyvia, Une société qui marche sur la tête.

Négociez une demi-journée de télé-travail avec votre boss. Vous verrez rapidement qu’au calme chez vous vous allez abattre une demi journée de travail en 2, puis 1heure. Profitez du temps libéré pour prendre soin de vous.
Vous êtes manager ? Montrez l’exemple, disparaissez une demi journée par semaine, tout le monde sera content.

Devenez autonome dans votre pratique

Suivez un cours collectif ou particulier de yoga pendant un trimestre ou une année afin d’apprendre les bases puis commencez à pratiquer par vous même. Achetez quelques bons livres ou DVD (faites vous conseiller par votre professeur).
Reprenez de temps en temps quelques cours pour vous perfectionner, vous faire ajuster, apprendre de nouvelles choses, de façon régulière ou pourquoi pas sous forme de mini-stages.

Instaurez un petit temps pour vous, connus de tous.

Mettez en place une routine (dans le sens anglo-saxon du terme).
Instaurez un petit moment quotidien si possible au même moment où vous savez que vous avez 5, 10 ou 30 minutes rien que pour vous, au calme pour vous ressourcer. Essayer de trouver le meilleur créneau dans votre semaine/journée pour vous y tenir dans la durée.
Faites connaître et respecter ce temps pour vous par votre entourage !
Si cela consiste à quitter plus tôt le travail une fois par semaine, prévenez vos collègues. Ne dérogez pas ,faites comprendre que c’est important pour vous.
Le présentéisme a encore la dent dure en France ! Ca râle et ça jase ? Et alors ! Vous verrez qu’après quelques semaines ce sera assimilé de tous, et vous serez certainement copié au vu de ce que cela vous apporte.

Pratiquez VOTRE yoga !

La définition traditionnelle du yoga, c’est l’arrêt des perturbations du mental. C’est donc toute pratique de pleine conscience ou activité qui vous amène à être dans l’instant présent, en lien avec vous-même.
Le yoga ce n’est donc pas juste des postures sur un tapis, cela peut être 10 minutes de jardinage, jouer avec un enfant, cuisiner un bon plat, marcher en pleine conscience .. !

Cela peut aussi être un exercice de pranayama (technique de respiration) à pratiquer au lit avant de se lever ou pendant vos 30 minutes de RER le soir.
Si vous le faites, faites le vraiment, sans portable dans une main, pas avec la TV qui tourne, une chose à la fois, soyez vraiment là !

Cet article vous parle ? Vous voulez partager et faire bénéficier les lecteurs de votre expérience ? A votre clavier, à vous de jouer dans le cadre ci-dessous !

Au plaisir de vous lire

Guillaume

2 réflexions sur « Excuse n°3 : je n’ai pas le temps de faire du yoga »

  1. Super article Guillaume! Tu as très bien résumé ce que l’on pourrait rétorquer à tous ceux qui nous disent « ouaiiiii j’aimerais bien m’y mettre, je sais que ça me ferait du bien maiiiiis pfffff, j’ai pas le temps quoi ».

    J’aime tout particulièrement ton dernier paragraphe. Pratiquer SON propre yoga, qu’est-ce que c’est important 🙂

    Merci!

    • Salut Émilie!
      Merci pour ton commentaire et enchanté de faire la connaissance d’une consœur viniyogini 😉
      Au plaisir d’échanger
      Guillaume

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.