Articles récents

Ramer dans son salon, le Water Rower A1 home

Un rameur d’appartement sur un site de yoga, kesako ?

essai waterrower a1 home

J’ai réalise récemment que je pratiquais de plus en plus de disciplines « Yin » à savoir douces, intériorisantes et calmes. Il me manquait depuis une activité un peu plus « Yang », sportive, énergisante, en lieu et place de mes sorties vélo et sports nautique, qui plus est lorsque vient l’hiver et qu’il est plus difficile de pratiquer des activités extérieures.

Avec du recul je suis persuadé que les 2 sont nécessaires, et c’est une question qui revient souvent dans mes cours de yoga : la pratique seule de postures de yoga suffit-elle à un bon état de forme général ? Je ne le pense pas, je conseillerais de compléter avec un sport de votre choix et collant à votre nature.

Une fois fait ce constat restait à trouver le bon sport
Les salles de sport : déjà testé et très peu pour moi, trop de monde, de bruit, des écrans..
Les machines de musculation ? Il m’est arrivé de me blesser dessus.

Et puis j’ai repensé à ce beau rameur en bois (aussi appelé ergomètre) aperçu un jour dans une publicité. Je connaissais l’équivalent à air de la gamme Concept, utilisé pendant 10 ans lorsque je faisais de l’aviron en compétition.

Les avantages du rameur :
– 84% des muscles travaillent
– Avec le ski de fond, un des sports qui grille le plus de calories à l’heure
– Non traumatisant, c’est un sport porté
– non tributaire de la météo
– A domicile, pas de contrainte de déplacement ni horaire

Les inconvénients :
– Investissement onéreux (mais je vous expliquerai pourquoi dans mon cas c’est rentable)
– sport intérieur (sauf si vous avez une cour ou une terrasse)

J’ai longtemps hésité à investir dans un ergomètre Concept 2 mais, pour avoir une bonne connaissance du modèle, je les trouve bruyants et encombrants.
Concept et WaterRower sont les deux seules marques qui proposent des rameurs de qualité professionnelle.

Vous trouverez ici et quelques comparatifs de ces 2 modèles. Pour vous faire un avis, tapez « waterrower vs concept 2 » sur votre moteur de recherche, malheureusement les résultats sont principalement en anglais, peu de vrais tests comparatifs en français.
L’avis d’une ex-rameuse américaine, a fini d’arrêter mon choix sur la marque WaterRower dans la mesure où je voulais un modèle silencieux, ne cherchais pas un modèle pour faire des sessions intensives, ni besoin d’un écran et d’une connectivité très poussés.

waterrower a1 home test

Une fois le choix fait sur le papier, restait à tester la bête et à choisir un modèle.
J’ai pu tester dans un premier temps les modèles de milieu de gamme, très confortables et silencieux, mais au budget plus conséquent. A ma demande, la boutique m’a emmené tester le modèle d’entrée de gamme au showroom WaterRower situé en région lilloise.

Verdict : quel plaisir !
– le bruit de l’eau est hyper agréable !
– la prise en main est confortable
– l’espacement des pieds du modèle A1 est moins fidèle à celui de l’aviron, mais plus naturel, surtout pour une reprise avec un peu moins de souplesse dans membres inférieurs et hanches.
– la conception est très robuste et rassurante, le bois massif (frêne) hyper beau
– le moniteur affiche les informations de base et nécessaires : coup par minute, distance, temps au 500. Les rameurs ne seront pas déçus.
– enfin, ce modèle se range à la verticale après utilisation, au sol, il prend la place d’une chaise.

montage waterrower a1 home

Livraison / Transport
Une fois commandé, le modèle A1 vous est livré (ou emport à l’entrepôt) dans 2 gros cartons de 71*61*53 cm (poids 19kg) et 140*25*33cm (15kg). Tout cela rentre dans une voiture citadine.
J’ai fait le montage avec mon fils de 12 ans, cela a pris environ 50 min. Plutôt que de suivre la notice, je conseille d’aller voir cette vidéo sur youtube, beaucoup plus explicite.
Bien respecter le remplissage du réservoir limité à 19 litres, il peut être tentant de le remplir davantage mais les pales ne sont pas prévues pour et vous risquez la casse.

Entretien
A l’utilisation et au bout de 2 mois, je n’ai eu besoin que de quelques coups de vis réguliers. D’un point de vue entretien, la marque conseille de mettre une pastille de chlore de temps en temps dans le réservoir, surtout si le rameur ne sert pas régulièrement. Pour toute autre interrogation il existe la page support US.

Budget
Alors oui, c’est un gros investissement, près de 1000€. Dans mon cas, avec une utilisation quasi quotidienne, si je compare avec un abonnement en salle, au bout de 2 ans 1/2, le rameur est rentabilisé. Vous avez aussi la possibilité de le louer, mais j’ai trouvé le loyer mensuel trop élevé, d’autant qu’il y’a des frais de reprise et remise en état.

J’espère que vous avez aimé cet article, je le compléterai prochainement avec des exemples d’entrainement à suivre, selon vos attentes et objectifs.

N’hésitez pas à me contacter pour toute question

Bon entrainement !

  1. Programme des cours de yoga 2019-2020 Laisser un commentaire
  2. Service d’urgences, Yamas et Niyamas Laisser un commentaire
  3. Programme des cours de yoga 2018-2019 Laisser un commentaire
  4. 4 particularités de la pratique du Viniyoga Laisser un commentaire
  5. Le yoga au bout des doigts : un bon livre pour découvrir les mudras Laisser un commentaire
  6. Quels sports pour les Vata ? 3 Réponses
  7. Yoga et dépression : un exemple de séance Laisser un commentaire
  8. Le sol est votre ami ! Laisser un commentaire
  9. Viniyoga : le yoga qui s’adapte à la personne Laisser un commentaire