J’ai testé pour vous : la cohérence cardiaque

Cela faisait plusieurs années que j’avais entendu parler ici et là de cohérence cardiaque, notamment dans les ouvrages de David Servan-Shreiber, sans savoir précisément de quoi il s’agit.
nicolas-thiou-sophrologueJ’ai pu récemment tester cette technique lors d’une séance individuelle avec Nicolas Thiou, sophrologue à Villeneuve d’Ascq.

Après m’être confortablement installé dans un fauteuil, Nicolas me montre quelques slides expliquant les principes de la méthode. Cela devient carrément ludique quand il me dit que la séance se fait avec un capteur positionné sur l’oreille et que les résultats sont visibles quasi instantanément sur l’ordinateur posé en face de moi !

On discute un peu et la courbe à l’écran ressemble au début à ça :
cc1

Bonne nouvelle, au bout de quelques minutes seulement, guidé par le praticien, je suis en ‘cohérence cardiaque’, et ‘ma’ courbe prend la forme suivante :
cc2

La tentation est forte de continuer à regarder l’écran mais je suis encouragé à fermer les yeux, et à porter mon attention sur les sensations.
Un peu plus tard, et suite à quelques exercices (bruit de la nature) je commence à ressentir un profond relâchement. J’entends de moins en moins la voix de Nicolas et la respiration, calée sur le son d’une vague, m’emmène un peu loin .. 40 min viennent de passer à toute vitesse !

Nicolas, peux-tu nous dire en quoi consiste la cohérence cardiaque et qui a lancé la méthode?
La cohérence cardiaque est une harmonisation réciproque entre le cerveau et le cœur. Si notre esprit et nos émotions influencent le rythme cardiaque, le rythme cardiaque a lui aussi une influence sur notre cerveau. Entrer en cohérence cardiaque c’est apprendre à modifier le fonctionnement du cœur pour produire une cascade d’effets positifs au niveau du cerveau.

La cohérence cardiaque est un phénomène qui a été découvert il ya une quinzaine d’années par des chercheurs américains. C’est ensuite le Dr David Servan-Schreiber qui a révélé cette méthode au grand public. Elle est depuis de plus en plus utilisée dans de nombreux domaines tels que la gestion du stress et des émotions, le sport, le sommeil,…

Quels sont les bienfaits observés?
En quelques minutes de pratique, il se produit entre autres sur le plan des sécrétions hormonales, une diminution du cortisol et une augmentation de la DHEA; le cortisol est sécrété en trop grande quantité dans des périodes de stress la DHEA est l’hormone de la « jeunesse ».
La cohérence cardiaque est donc une méthode très efficace pour la gestion du stress, elle conduit rapidement vers un état d’ « équilibre intérieur ».

Combien faut-il de séances pour ressentir les effets et peut-on pratiquer tout seul?
Il suffit d’effectuer 5 minutes de cohérence cardiaque pour profiter de 5 heures d’effets ! L’idéal pour « surfer » sur ces effets positifs tout au long de la journée est de pratiquer 3 fois 5 minutes par jour.

Cette méthode est très simple car elle basée sur la respiration, on peut donc pratiquer tout seul. Néanmoins, il est très intéressant d’effectuer une première séance chez un praticien, pour apprendre les techniques et pour effectuer un « biofeedback ». Cela vous permettra d’observer « en direct » grâce à un logiciel et un capteur de fréquence cardiaque les effets de la technique sur le fonctionnement du cœur, c’est très ludique et cela apporte une grande confiance ! Ensuite, il suffit de pratiquer quotidiennement.

Contact et informations :
Nicolas Thiou
Maison médicale d’Annapes
78 Rue de Lille
59650 Villeneuve d’Ascq
Tél  :  06 89 24 04 54
www.vivance-sophrologie.fr

Pour en savoir plus sur la cohérence cardiaque :

Cohérence cardiaque 365 : Guide de cohérence cardiaque jour après jour(lien affilié)

2 réflexions au sujet de « J’ai testé pour vous : la cohérence cardiaque »

  1. Merci Guillaume pour cet article intéressant. Je connaissais le principe, mais ton témoignage d’expert dans le domaine de la respiration doit conforter chacun d’entre nous à pratiquer une quinzaine de minutes par jour.
    S’agit-il d’une respiration ventrale ?

    • Bonjour Arnaud,
      Merci pour ton commentaire !
      Très bonne question concernant la respiration ; lors de cette séance il ne s’agissait pas d’une respiration uniquement ventrale mais complète, c’est à dire haute, médiane et ventrale, un peu comme en yoga.
      Le rythme inspir = expir proposé me fait forcément penser à certaines techniques de pranayama (respiration Samavritti, aussi dite « carrée »).
      Il se peut que je pratique / enseigne une sorte de cohérence cardiaque sans le savoir depuis des années :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *