4 particularités de la pratique du Viniyoga

viniyoga2

Ce post est la traduction d’un article paru sur le site américain Seattle Yoga News.
J’ai pris la liberté d’en modifier le titre qui se traduisait par « 4 raisons de préférer une pratique de Viniyoga », dans le sens où, d’après moi, il n y’a pas un style de yoga mieux qu’un autre. Trouvez le vôtre !!
J’ai apprécié cet article car il fait ressortir, mieux que je n’aurais su le faire, quatre particularités du Viniyoga. Je précise que dans cet article les spécificités mises en avant le sont surtout autour de la pratique des asanas (postures) et de la respiration (pranayama). En tant que yoga classique et traditionnel, les principes sont bien sur applicables aux 8 membres du yoga.

Lien entre respiration et mouvement 
Chaque mouvement est calé sur la respiration, ce qui peut rendre chaque mouvement plus « puissant », plus conscient que dans des pratiques non orientées autour de la respiration. Certaines postures sont prises sur l’inspir, d’autres sur l’expir. La respiration peut aussi être utilisée pour faire de tous petits mouvement lorsque la position est gardée en statique.

Le mouvement puis le statique dans la posture
Les pratiquants de Viniyoga prennent la posture en dynamique avant de tenir la pose en statique. Les mouvements préparent systématiquement le corps à tenir une pose en statique en échauffant les muscles, mais aussi aident à « reprogrammer » les gestes habituels, de sorte que les élèves pratiquent de façon plus fonctionnelle, même dans les gestes du quotidien.

Adaptation
Le Viniyoga adapte la posture et la séance à l’élève, plutôt que de partir du postulat qu’il y’a une « bonne façon » de faire une posture. L’objectif est de bénéficier de la fonction de la posture choisie, plutôt que la forme. Cela signifie que deux élèves peuvent faire la même posture alors que le résultat visuel sera différent. Cela n’empêche qu’ils pourront éventuellement ressentir les mêmes effets.

Séquencement
Les enseignants de Viniyoga proposent des séances dans lesquelles chaque posture prépare la posture suivante et/ou efface les effets de la posture précédente.
Ce séquencement rend à la fois la pratique plus sûre et permet au pratiquant de rentrer plus facilement dans la posture.

viniyoga

La beauté de cette méthode tient dans le fait qu’elle s’adapte à des élèves de tout niveau – des patients allongés sur leur lit d’hôpital, aux gymnastes olympiques, en passant par les athlètes du quotidien ! Le Viniyoga peut être aussi tranquille ou intensif que tout autre style de yoga. Il prend chaque pratiquant précisément là où il est, s’adapte à son besoin précis et à ces objectifs particuliers.
Pas de pratique unique. Pas de style unique. Tout ce qui est proposé est « customisé » pour la personne en face de nous.

Article original de Tracy Weber de l’American Viniyoga Institute : 4 reasons to choose Viniyoga as your yoga practice
Merci à Lynn Crimando pour avoir posté l’article

>> Cet article vous a plus ? découvre d’autre lectures et articles par ici

Crédits photo :
www.viniyoga.com
www.tripadvisor.com

Viniyoga : le yoga qui s’adapte à la personne

L’édition française de juillet/aout de Yoga Journal propose un article plutôt bien fait et clair sur le Viniyoga. L’article est complété d’une interview de Claude Maréchal, un des principaux pionniers de la pédagogie Viniyoga en Europe.
J’ai eu la chance de faire ma formation initiale ainsi que ma post-formation avec Claude.

Claude Maréchal, un pionnier du Viniyoga

Bon j’avoue à la base je ne suis vraiment pas fan de Yoga Journal, en tout cas de l’édition américaine, qui pour moi reprend les clichés du yoga tape à l’oeil, fait l’apanage des jeunes yoginis contorsionistes et des yoga stars.
J’ai découvert la version française avec ce n°3 qui m’a été prêtée par une amie (merci Coralie).

J’ai apprécié cet article dans la mesure où il reprend de façon limpide et synthétique l’esprit de la pédagogie Viniyoga en 6 points à savoir :

Personnalisation de la pratique
«C’est le yoga qui doit s’adapter à la personne, et non la personne qui doit s’adapter au yoga ».
Fort de cet adage, l’enseignant prendra en compte les attentes de l’élève, son mode de vie, ses capacités, ses limitations, son énergie du jour, le moment de la journée.
Le pratiquant apprend progressivement à adapter sa pratique (mode de vie, postures, respiration, etc…) à chaque instant et développe une certaine autonomie.
On comprendra dès lors que l’approche viniyoga était initialement conçue pour des cours particuliers et une relation « maître » à « élève ».
Les principes d’adaptation selon ses possibilités et souhaits sont bien sûr applicables dans le cadre des cours collectifs, auxquels nous sommes plus habitués en occident.

Bhavana
C’est un mot que vous entendrez souvent dans les cours de viniyoga. On l’utilise pour décrire l’intention ou le support d’attention utilisé pendant un cours de yoga.
Exemple : aujourd’hui j’ai du mal à me concentrer et à me poser => 2 exemples de bhavanas possibles : dans ma séance je vais me focaliser sur la respiration (me concentrer) et sur l’ancrage de mes pieds sur le sol dans chaque position (me poser).

Progression et équilibre
La progression s’entend dans une même posture ou un enchaînement, dans la séance, dans le temps. Cela est valable dans les autres dimensions du yoga (discipline personnelle et collective, respiration, méditation, etc).
Dans une séance d’asanas, la posture se pratique généralement en dynamique, puis en statique. Le nombre de répétitions augmente suivant la progression du pratiquant d’une séance à l’autre.
Le postures sont entrecoupées de temps d’observation ou de contre postures. Une même séance est répétée plusieurs fois.
Tout comme la progression, l’équilibre est recherché dans les séances. On pourra à la demande « déséquilibrer » intentionnellement une pratique à des fins correctives ou expérimentales.

Respiration rythmée et consciente
Les mouvements sont calés sur la respiration, et la prise de conscience des 2 apporte cet « effet yoga » et amène à des états supérieurs tels que la concentration ou la méditation.
Plus simplement, le mental se calme, la tête se vide, le corps se relâche.
De nombreuses techniques sur le souffle (pranayama) sont proposées où le pratiquant va moduler le rythme respiratoire, jouer sur l’inspir ou l’expir, compter ses respirations, boucher une ou des narines selon l’effet escompté.

Stabilité et bien-être
« Sthira sukham asanam » = La posture est ferme et aisée. C’est une de mes définitions préférée car elle tombe le mythe du yogi qui doit être souple (voir mon article ici) ou de la posture douloureuse ou forcée que j’ai observée dans certains cours.
Gerard Blitz définit la posture comme : « être fermement établi dans un espace heureux. » Joli non ?
Ce principe de stabilité et d’aisance est applicable dans tous les domaines de la vie;-).

La pratique intense et le détachement
J’aurais tendance à remplacer « Intense » (qui pourrait être mal interprété) par « persévérante » ou « régulière ».
Le yoga, si vous voulez que cela marche, c’est un tout petit peu de théorie et beaucoup de pratique régulière, en confiance, sur une certaine durée, pour en percevoir les effets.

J’ajouterai pour conclure que le Viniyoga est une approche traditionnelle du yoga (elle reprend les 8 membres du yoga) et que c’est un yoga accessible à tous. 

J’espère que ces quelques lignes vous auront aidé à mieux comprendre l’esprit viniyoga.
Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me les faire parvenir, je me ferai un plaisir d’y répondre, dans la limite de mes connaissances.

Vous pouvez retrouver cet article en commandant le magazine auprès de votre buraliste habituel ou sur www.boutiqueyogi.com.

Pour aller plus loin dans la découverte du viniyoga, l’article conseille plusieurs livres, je recommande ci-dessous ceux que j’ai déjà lu.
En voici une sélection (liens affiliés) :

Yoga-Sutra de Patanjali – Miroir de soi – Bernard Bouanchaud

Le yoga : Un Eveil spirituel

Témoignage : j’ai testé le « playa yoga » avec Guillaume Ducrot

Yoga sur la plage - Yoga et sur Espri Surf Longeville

De retour de son séjour Surf et Yoga chez Esprit Surf (Longeville sur mer / Vendée) où je donnais des cours de yoga à même le sable, Coralie m’a envoyé ce sympathique témoignage de son expérience.
Merci à elle, plusieurs passages m’ont fait sourire, je me permets de le partager avec vous :

« 3 bonnes raisons de s’y mettre de Bray-Dunes à Bali ! »

Le spot
La plage, c’est la plus belle salle outdoor du monde : c’est spacieux, c’est aéré, ça ne sent pas les pieds. Tu as de la place pour dérouler ton tapis ta serviette et tu peux ouvrir les deux bras sur les côtés sans risquer de gifler ton voisin ou ta voisine. Cerise sur le chichi, tu as une vue panoramique sur l’océan et le ciel pour plafond.
Tu inspires le vent, tu expires ton stress (100 fois mieux qu’ailleurs), le bruit des vagues rythme la séance et tu es bien. Ceci dit, on est là pour faire du yoga, pas de la bronzette. Ton corps doit s’adapter à la salle : le sable est meuble, les galets ont parfois envie de te casser les pieds mais savent aussi te proposer une façon différente de tenir l’équilibre.
En position assise, le sable est une merveille pour ton popotin. En position allongée, libre à toi de revoir ton confort en aplanissant le sable à loisir. Guillaume est compréhensif…

Le prof
Guillaume Ducrot – look sweat-shirt et shortboard, jambes velues et pieds nus dans le sable – est souriant, le visage ouvert et le regard zen… ça fait du bien tout de suite.
Il est sérieux mais a toujours un bon mot rigolo pour dérider un front anxieux ou t’inviter à tester une posture « faune et flore » avec le sourire : posture du chat, du chien tête en haut ou tête en bas, du corbeau, du cobra, du sphinx, de l’autruche, du chameau, de la tortue, de l’arbre, de la montagne… Et là, je me dis « ouf », je ne suis pas obligée de me mettre au Sanskri sur babbel.com, je comprends tout et c’est ludique !
L’autre bonne nouvelle, c’est que le reste de l’année, Guillaume donne des cours à Lille, je vais pouvoir continuer mon exploration du Viniyoga, indoor cette fois…

Le viniyoga
Commençons par citer Krishnamacharya (1888-1989 j’ai compté, ça fait 101 ans), comme ça, l’air de rien : « Ce n’est pas la personne qui doit s’adapter au yoga, c’est le yoga qui doit s’adapter à la personne ». Tout l’esprit du Viniyoga tient dans cette phrase !
Voilà pourquoi Guillaume commence la séance par te demander comment ça va, comment tu te sens, si tu as mal quelque part, si tu as des souhaits particuliers (le Bhavana). Le pauvre, je lui ai rabattu les oreilles avec des « j’ai mal au cou, j’ai les épaules en vieux bois flotté »…
Après cet échange bienveillant et un petit temps d’observation, l’enchaînement des postures (Asanas) peut commencer, à ton rythme et sans copier le voisin ou la voisine. Guillaume guide, conseille, propose des variations d’intensité d’une posture en fonction de tes envies ou de tes capacités du jour. « On teste, on voit, on adapte », dit-il souvent. Avec le Viniyoga de Guillaume, pas de folklore, ni prière. Mais juste une envie d’être attentif à soi et à ce qui nous entoure.
Les enchaînements de posture, les exercices sur le souffle et relaxations varient, on ne s’ennuie pas, on ne cherche pas la performance, on ne se sent pas nul(le) ou ridicule (quoique des fois si quand même…), on reste à l’écoute de son corps, de sa respiration, de son mental, et finalement, on progresse sans douleur, les yeux fermés ou rivés sur l’océan, au choix… Vivement la prochaine séance !

Crédit photo : Guillaume Ducrot ©

 

Bienvenue ! Cours particuliers et collectifs de Yoga Viniyoga, Lille et environs

Crédit photo : Fabien Robakowski ©Bonjour et bienvenue !
Je donne des cours de Yoga-Viniyoga individuels et collectifs, à domicile ou en entreprise.
Je me déplace dans l’agglomération lilloise (Croix, Wasquehal, Villeneuve d’ascq, Roubaix, Hem, Marcq, Lille).
Je propose un yoga accessible et progressif pour élèves de niveau débutant à avancé, en cours particulier ou petit groupe (invitez vos ami(e)s!), dans une ambiance conviviale et respectueuse.
A bientôt pour une séance d’essai !
Guillaume