Articles récents

J’ai testé pour vous : la posturologie

posturologie

Curieux et intéressé par toutes les techniques permettant d’apprendre à mieux se connaître, je me suis récemment porté volontaire pour une séance de testing en posturologie.
Celle-ci avait lieu dans le cadre d’une formation à l’apprentissages des « signatures posturales, biomécaniques, motrices, cognitives et comportementales »  de l’école Ce2 formation et dirigée par le sympathique Anthony Bachelier, podologue DE et posturologue.

La posturologie est une discipline qui étudie la position de l’homme dans l’espace : son équilibre, sa stature, son aplomb, sa stabilité.
Elle se pratique à l’aide d’appareils de mesure spécialisés et prend en compte aussi bien la capacité de demeurer en équilibre sur ses pieds que la symétrie du corps ou la perception visuelle de l’horizontalité.
Ce n’est pas une thérapie à proprement parler, mais plutôt un outil d’analyse ou de diagnostic de l’état de santé. (1)
Selon les posturologues, beaucoup de problèmes de santé (troubles d’équilibre, des maux de tête, des vertiges et divers troubles musculosquelettiques) peuvent découler de problèmes de posture qu’on avait, jusqu’alors, du mal à diagnostiquer de façon précise.(1)
Une fois le diagnostic réalisé, le patient est orienté vers le thérapeute qui convient et qui peut être un kiné, un ostéopathe, un podologue, dentiste. etc..
La méthode peut aussi être utile dans le contexte professionnel afin de mieux décrypter le mode de fonctionnement de ses collaborateurs ou clients.

Pour en savoir un peu plus :

Les tests
toesupanddownAprès un petit questionnaire de base sur mon âge, mon activité physique, mes éventuels accidents survenus, opérations et problèmes de vues, je me suis prêté à une batterie de tests, parfois assez surprenants.
Voici les principaux :
– Test de stabilité sur 2 coussins gonflés (façon plateau de Freeman) une fois penché en avant, puis en arrière.
– Rotations des bras vers la droite puis vers la gauche.
– Position jambes fléchies avec une personne qui ‘pousse’ d’un côté, le tout avec les pieds en supination puis pronation. Même exercice avec appui sur les talons, puis les pointes de pied.
– Tests réflexe avec une balle, et un stylo à fixer, et qui change au dernier moment de trajectoire.
– Tests de verticalité ou d’horizontalité avec les bras de chaque côté puis vers le haut.
– Examen de mon regard

Ce que j’ai appris / retenu
IMG_8701Mon « profil » postural identifié par l’équipe présente, on m’a remis une carte de synthèse de ce profil. Plutôt pertinent.
Cette carte donne à la fois des informations sur mon mode privilégié de fonctionnement et d’expression, assez intéressant, cela passe dans mon cas tout d’abord par le corps, puis les mains, puis le visage et en dernier l’intellect (je ne sais comment il faut le prendre:-) ).

J’en apprends aussi aussi sur mon profil comportemental et mes sources d’énergie (grand besoin d’autonomie, notamment).
Troublant, la synthèse du testing me donne un profil extrêmement semblable à mon type de personnalité MBTI (et dont j’ai parlé ici).
D’un point de vue corporel, je découvre que j’ai plus de force en appui vers l’avant, plus de force en pronation.

jatharaparivrittiL’occasion aussi d’apprendre que, dans les mouvements de torsion sur les côtés, alors que je me trouvais intégralement raide, la raideur vient du haut de corps, et qu’il est donc préférable de travailler pour compenser via une meilleure souplesse du bas de corps, bassin, hanches et genou. Je creuse le sujet avec l’intervenant et j’ai ainsi une partie d’explications de certains problèmes de vertèbres lombaires suite à des postures de torsion poussée.
J’en profite pour poser quelques questions sur des pistes d’amélioration posturale pour certaines activités (notamment le surf) et je repars avec quelques pistes d’exercices.

En conclusion
Une courte expérience mais particulièrement riche d’enseignement et l’envie d’en apprendre d’avantage sur cette pratique, en particulier dans le cadre de l’enseignement du yoga.
Dans l’esprit du yoga adapté chaque personne que j’affectionne, j’ai trouvé là un outil de plus à creuser afin d’identifier et prendre en compte les différents types de morphologies. Cela m’incite à vous encourager, plus que jamais, à écouter et respecter votre corps dans les postures, ne pas chercher à « rentrer » dans un moule particulier et refuser toute « correction » forcée par une autre personne.
Ce qui est valable pour la posture l’est aussi pour le mode d’apprentissage, la relation aux autres et bien d’autres domaines.

Vous avez des questions, des remarques ? N’hésitez pas me les envoyer !

>> Vous avez aimé cet article ? Retrouvez-en d’autres ici 

Sources :
http://ada-posturologie.fr/Home.htm
(1) www.passeportsante.net
www.posturologie.com
http://www.signemotion.com/

Crédits photo :
http://growingtallerguide.com/
Caroline Cardona/L’Internaute Magazine
Signemotion.com

 

  1. 4 particularités de la pratique du Viniyoga Laisser une réponse
  2. Le yoga au bout des doigts : un bon livre pour découvrir les mudras Laisser une réponse
  3. Quels sports pour les Vata ? Une réponse
  4. Yoga et dépression : un exemple de séance Laisser une réponse
  5. Le sol est votre ami ! Laisser une réponse
  6. Viniyoga : le yoga qui s’adapte à la personne Laisser une réponse
  7. 2 ème anniversaire de yoga-entrepreneur Laisser une réponse
  8. Planning des cours collectifs de yoga 2015-2016 Laisser une réponse
  9. Témoignage : j’ai testé le « playa yoga » avec Guillaume Ducrot Laisser une réponse