Chronique d’une candidose – Traitement naturel du Candida Albicans

« Intolérance sévère au gluten et présence d’un Candida Albicans très développé » Le résultat de mes dernières analyses tombe.

Tout a commencé pendant l’été 2013 avec la venue de crises d’asthme allergique quelques heures après le repas, pour lesquelles j’ai rapidement suspecté un lien avec l’alimentation. Quelques essais concluants en retirant le gluten de mon alimentation pendant un mois mais pas encore le top.
De nombreuses lectures et discussions plus tard, j’atterris sur les conseils d’amis dans le cabinet d’un Ostéopathe, qui écoute mes symptômes, puis m’ausculte.
Il conclut à une hyper perméabilité intestinale, suspecte des allergies alimentaires d’être à l’origine de mes problèmes et m’oriente vers une nutritionniste-homéopathe pour des analyses poussées.

Pourquoi un Nème article sur le Candida ? Simplement parce que ceux que j’ai lu ne répondaient pas à toutes mes questions, ou étaient trop intégristes, ne traitaient souvent que de l’alimentation, de la complémentation, sans évoquer l’hygiène de vie, l’activité physique, la lutte contre le stress, ou encore ne se concentraient que sur le traitement médicamenteux de la maladie. Cet article se veut un support vivant pour vous aider à venir à bout du Candida, il ne représente pas la vérité absolue, et je vous invite à me remonter les erreurs ou à vous manifester si vous n’êtes pas d’accord.
S’il peut aider au moins aider une ou 2 personnes,  j’en serai ravi !

Mise en garde : je ne suis ni médecin, ni nutritionniste, aussi les conseils ci-dessous ne sont qu’un témoignage de ce que j’ai testé et ce qui marche (ou pas) pour moi.

Comment diagnostiquer un Candida ?

Le candida Albicans se manifeste généralement par une ribambelle de symptômes tels que difficultés de digestion, ballonnement, douleurs au ventre, transit ralenti, rhinites et rhumes à répétition, maladies de la peau, mauvais sommeil, sensation d’être groggy au levé, déprime, manque d’entrain, manque de confiance en soi, maux de tête, difficulté à perdre du poids, etc ..

Je vous invite vivement à faire une test de dépistage. J’ai dans mon cas fait faire le test auprès d’un laboratoire belge. Celui-ci est sujet à controverses (le magazine QueChoisir l’a notamment malmené dans un articles sur la mode des allergies alimentaires), je vous laisse vous forger votre avis. Si vous choisissez le laboratoire en question, les frais de tests montent vite (jusqu’à 350€) , si en plus vous faites les tests d’allergies.
Je peux vous donner les coordonnées du Labo en mp.

Le traitement

candida

Mon arsenal anti-candida !

Alimentation

Je n’ai pas eu de régime restrictif de la part de la nutritionniste, partant du principe que j’allais déjà devoir abandonner le gluten.
Mes recherches m’ont toutefois amené à découvrir qu’un des principaux aliments du candida Albicans était : le sucre
Par uniquement le sucre blanc raffiné mais bien sous toutes ses formes : miel, sucre blanc, sucre de canne, caramel, ainsi que l’alcool. De même que le lactose contenu dans le lait de vache (le lait chèvre et de brebis, bio de préférence étant plus indiqués).
Je commence donc à supprimer le sucre ajouté de mon alimentation.

Le fructose des fruits est aussi concerné. J’ai décidé dans un premier temps de conserver les fruits les moins sucrés.
Désormais privé de pâtisseries et autres biscuits, j’ai aussi choisi de conserver le chocolat mais avec un taux de cacao le plus élevé possible.
Exit la bière, j’ai décidé de conserver le vin (non liquoreux) en petite quantité. Côté boisson, ce sera de l’eau principalement, les autres boissons pourront être ré-introduites en fin de traitement.

Vous trouverez ici et là des recettes sympathiques

Pour ce qui est des aliments Candida-killers à privilégier, je n’en ai gardé que 3, qui sont ceux que j’arrive à intégrer facilement à mon alimentation, sont peu chers et qu’on peut trouver partout en bio.

Ail
ailContenant une bonne proportion de soufre, l’ail est un anti fongique naturel. Il est ici conseillé d’en consommer au moins une gousse par jour ou de l’ajouter aux plats.
Je reviendrai plus tard sur les autres formes et la façon de l’accommoder et limiter les désagréments 😉

 

Gingembre

gingerLe gingembre contient des anti inflammatoires et antifongiques naturels, et vient en support de l’organisme dans la phase de detoxification.

 

 

Citron
citronLe citron contient des huiles essentielles antifongiques et supporte le foie dans la phase d’élimination du candida.

 

 

 

Sources et références
www.mindbodygreen.org

Compléments alimentaires et Probiotiques

Il m’a été prescrit les 2 produits ci-dessous de la marque Pileje, disponibles en pharmacie ou ici Pileje Lactibiane Référence 30 Gélules(lien sponsorisé)

Lactibiane (B.Longum, LB.Helveticus, Lc.Lactis, S.Thermophilus)
Lactibiane Cnd 10 (LB Helveticus Candisis)
Compter entre 13 et 18€ la boite.

– Extrait de pépin de pamplemousse bio

Pamplemousse Pépins et péricarpes, de la marque Super Diet, en vente en magasin Bio ou ici SuperDiet Extrait de Pépins de Pamplemousse 400mg (lien sponsorisé)
Pot de 50ml, 10 à 30 gouttes 2x par jour

– Propolis (bio)

Propolis de la marque Propos Nature, en vente en magasion bio ou ici Propos Nature – Gélules À  La Propolis Bio – Contenance : 60 Gélules(lien sponsorisé)
Environ 14€ le pot

– Shiitake (bio)

Le produit recommandé par la nutritionniste est le Shiitake SuperDiet en boite de 20 ampoules. Je l’ai trouvé en magasin Bio type Label Vie ou BBG (Lille)
Vous pouvez aussi le commander ici : SuperDiet Shiitake Plus le booster des défenses 20 ampoules de 15ml(lien sponsorisé)
Compter environ 22€ la boite pour 20 jours.

D’autres compléments alimentaires sont envisageables et vous en trouverez la liste sur le brillant site www.candidat-albicans.fr (site non médical mais riche en informations)

Traitement ayurvédique
Si vous vous intéressez à l’ayurveda, rapprochez-vous d’un praticien qualifié ou dans un premier temps consultez cet excellent article. L’ouvrage de David Frawley donne aussi de précieuses indications sur cette maladie de l’intestin grêle et des remèdes à la malabsorption.
Dans l’ouvrage La santé par l’Ayurveda, Le docteur Frawley explique que « l’intestin grêle est le siège d’Agni, le feu digestif, son traitement principal consiste à augmenter agni à l’aide de stimulants digestifs épicés, comme ceux préconisés pour le système digestif. La feu digestif a une double action consistant, premièrement, à extraire l’essence des aliments et, deuxièmement, à détruire les bactéries ou éléments pathogènes dans ces mêmes aliments ».
« Lorsque l’intestin grêle (grahani) ne remplit pas pleinement ses fonctions, les aliments ne sont pas assimilés ou absorbés convenablement. Cela entraine une indigestion chronique et une mauvaise élimination ».

L’auteur évoque plusieurs aliments et épices citées plus haut, ainsi que l’aloé Vera, qui est désormais reconnu pour ses pouvoirs cicatrisants.
Je reviendrai prochainement sur le traitement de la candidose suivant chaque ‘Dosha’.
Vous pourrez trouver l’ouvrage La Santé par L’ayurveda de David Frawley dans les grandes librairies ou ici La santé par l’Ayurvéda : Guide pratique des thérapies ayurvédiques (lien affilié).
J’ai testé la prise de Triphala, pour le transit. C’est un remède naturel traditionnel tri doshique. Efficace et non-agressif. Cela avait tendance par moment à provoquer des crises d’asthme donc attention si vous y êtes sujet.

Triphala Pukkha , en vente dans les magasins bio (BBG Lille) ou ici (env 24€) :

Hygiène de vie

Le sommeil
La perméabilité intestinale ralentit voire annule la synthèse de certains nutriments, acide aminés mais aussi neurotransmetteurs tels que la sérotonine qui influe l’humeur et le cycle circadien, notamment l’équilibre veille-sommeil. « La sérotonine présente dans la muqueuse gastro-intestinale représente environ 80 % de la sérotonine totale de l’organisme » (Wikipedia).
Autant dire qu’en cas de Candida Albicans, le sommeil est impacté et le sommeil perturbé. Ce qui n’arrange rien à la sensation de fatigue au lever.
J’ai testé plusieurs compléments pour le sommeil et seuls quelques uns ont donné des résultats, en complément de techniques de relaxation, yoga, nidra ou cohérence cardiaque.
Parmi eux je citerais :
– les infusions de verveine et passiflore bio (du jardin de maman 😉
– les infusions Bonne Nuit de Yogi tea (lien affilié) : Yogi Tea Bonne Nuit17 Sachets
– les compléments Mességué Détente et sommeil et Cycle du sommeil
Pour tenir le coup dans la journée je m’octroie une sieste quotidienne de 25 minutes après le repas.
J’ai aussi ressorti ma lampe de luminothérapie, que j’utilise 30 min le matin, voire en début d’après-midi si je sens un coup de mou, notamment quand les jours raccourcissent.
J’ai passé du temps à comparer les modèles, pour arriver à la conclusion qu’il suffisait d’un modèle simple, aux normes CE et proposant une luminosité suffisante (au moins 10 000 lux).
Mon choix s’est arrêté sur un modèle basique de la marque Beurer. En vente en grandes surfaces ou sur Amazon ici (environ 70€ – lien affilié) Beurer TL 40 Lampe de luminothérapie

N’hésitez pas à dé-culpabiliser et à vous reposer dès que vous le pouvez.

J’étofferai prochainement cet article avec des conseils en hygiène de vie et activité physique.

JOUR J
J’ai mis en place depuis 3 semaines quelques modifications simples de mon alimentation qui donnent déjà quelques résultats (un peu plus d’énergie, arrêt des rhinites et 3kg perdus).
Je commence aujourd’hui mon traitement contre le Candida, et j’en ai à priori pour un an. Je vais tâcher ici de vous tenir au courant régulièrement de l’avancée du traitement.

JOUR+21J
3 semaines déjà de traitement et voici quelques résultats.
Arrêt complet du sucre, quasi complet des fruits, seulement quelques craquages sur le chocolat. Je suis passé au petit déjeuné ‘salé’ à base de protéinés (oeufs, bacon, amandes).
En rupture d’ampoules de Shiitake, je teste le produit sous forme de gélules (marque Diet Horizon, env 15€), en vente en magasins bio ou sur Amazon : Diet horizon – Shitake bio – 60 gélules (lien affilié)

2 semaines difficiles de « contre-coups », le fameux effet Kick-off, où j’ai eu droit à un florilège de symptômes tels que poussée d’eczéma, coups de fatigue, etc. Gros coups de mou après le sport.
Perte de poids toujours (maintenant -6kg par rapport à l’été).
Les rares excès se font par contre ressentir immédiatement.
La période de fête n’est pas idéale pour tenir ce ‘régime’ mais je tiens bon.

J+90 jours / 3 mois
3 mois déjà de traitement et du mieux sur certains points.
J’ai depuis eu quelques conseils intéressants d’une naturopathe, j’ai modifié en conséquence mon traitement, notamment alterné les périodes de prises de compléments et pro biotiques.
Toujours une perte de poids (le passage par l’impédance mètre de la nutritionniste a d’ailleurs relevé une petite perte de 300gr de masse musculaire que j’attribue à ma baisse d’activité physique et spot). Perte de gras visible, meilleur transit, disparition du ventre gonflé et douloureux (première fois que je ferme un jean depuis 10 ans :).
Pour les effets moins fôlichons, gros coup de barre après quelques jours de vacances et repas au restaurant où je suspecte d’avoir re mangé du gluten.

Le principal problème reste le sommeil. Endormissement difficile, sommeil hâché et non réparateur. Le Candida annule en effet la synthèse de certaines enzymes qui produisent les neuro transmetteurs nécessaires au sommeil, tels que la sérotonine et mélatonine.
Mes remèdes naturels habituels (infusions, yoga, relaxation, etc..) ne donnent que peu d’effet.

Sur les conseils de ma nutritionniste je prends des compléments à base de mélatonine (Pileje – Chronobiane M tonine) pour favoriser l’endormissement et de Valériane et d’Eschoscoltzia (Phytostandard – Eschscholtzia et Valériane – 30 comprimés) pour la qualité du sommeil. Nette amélioration pour l’endormissement, mais le sommeil n’est pas encore réparateur.

J+120 / 4 mois
Le sommeil et la forme reviennent !
J’ai définitivement adopté les traitements ‘alternés’ conseillés par mon amie naturopathe.
On m’a prêté 2 livres, pas tout récents, mais intéressants, dont un excellent pour des idées de recettes – il est en anglais sorry – :Beat Candida Through Diet: A Complete Dietary Programme for Suffers of Candidiasis(lien affilié).
Le second est une mine d’informations, et j’en profite pour m’arrêter quelques instants dessus.

Il est en anglais aussi mais facile à lire, et c’est une vraie révélation !!
A plusieurs reprise je me suis dis ‘mais bien sur’ en le lisant. Les symptômes de la candidose qui sont exacerbés par temps humide, OUI ! Je le sentais mais ne l’avais lu nulle part avant. La douleur le matin dans le sternum : lié aussi !
Bref, pour son exhaustivité des traitements, compléments et maux détaillés, je le recommande vivement.
Suite à sa lecture, je vais tester l’Aloé Vera en alternance avec les autres compléments.

Mise à jour : J+1an
Plus d’un an après le début de mon « régime » et des premiers traitements, le constat est mitigé. Un été et plusieurs week ends en famille à la rentrée avec une alimentation très moyennement équilibrée (au regard du candida) ont laissé place au retour des symptômes bien connus. Le Candida continue de se développer et fatigue le foie aussi les derniers mois ont été particulièrement épuisants.
Suite à RDV avec ma naturopathe qui m’a confirmé que la candidose était toujours là (je vais quand même re faire le test sanguin) nous avons décidé de laisser passer les fêtes de fin d’année et de reprendre une alimentation plus stricte et le pack 3 traitements de Biophenix (alternance tous les 10 jours) dans les jours qui viennent.

A bientôt pour vous tenir au courant de la suite !

N’hésitez pas à m’envoyer vos questions ou remarques !

>>> A LIRE : mon interview d’une naturopathe sur la candidose et son traitement

Sources et références :

http://www.thierrysouccar.com
www.candida-albicans.fr
www.thecandidadiet.com/
http://www.santenatureinnovation.com/
http://www.mindbodygreen.com/
www.ayungdari.wordpress.com
http://www.ateliersante.ch/candida.htm
http://www.jydionne.com/survivre-au-manque-de-sommeil/

24 réflexions au sujet de « Chronique d’une candidose – Traitement naturel du Candida Albicans »

  1. Bonjour Guillaume,
    je ne suis pas médecin, je ne connais pas l’ayurvéda. Personnellement, quand je vis des stress, c’est aussi tout de suite au niveau digestif que ça se marque. Et il y a une dizaine d’années, j’avais également des problèmes d’intolérance et des déséquilibres d’ordre alimentaire suite à une mauvaise perméabilité. Je peux juste partager mon expérience personnelle et en tant que prof de yoga. Je vois que l’ayurvéda conseille d’augmenter le feu. As-tu déjà essayé des « cures » de pratiques plus intenses de pranayama pour justement pousser le feu comme les bhastrikas sur longue durée? ou d’introduire des bhastrikas dans des postures que tu aimes ? Perso, ce qui m’aide, c’est d’augmenter le feu mais surtout de le reconcentrer dans le ventre quand je sens que je suis agitée, ou plus émotive. Pour regagner en stabilité. Des pratiques comme des pinces avec bhastrikas et rétentions, le cygne ou le chien tête en haut avec des rétentions à plein. Le lion, en « rugissant  » un bon coup aussi,… puis j’enchaîne avec une flexion arrière (pont ou chameau) où je sens que j’étire tout le ventre. Puis je finis avec une pratique qui rééquilibre gauche et droite (genre nadishoddana ou autre). Beaucoup de rétentions à plein. Et là l’appétit revient :-). Sinon, au niveau mental, quand les intestins se « détraquent », j’ai remarqué que, souvent, c’est quand je me sentais exclue (ou que j’avais peur d’être exclue) et que je ne mettais plus mes limites correctement par rapport aux autres. Ou aussi quand j’ai un stress financier. Aujourd’hui je mange en général de tout. Voilà. En espérant que ce témoignage puisse être utile à quelqu’un…

    • Bonjour Eve-Anne,
      Merci pour ce commentaire très complet ! Je pratique aussi bon nombre de postures que tu évoques, ainsi que pas mal de torsions assises et allongées.
      N’étant pas fan de Bhastrika, je ne le pratique pas beaucoup, mais je pense que cela peut convenir à certains.
      A bientôt !
      Guillaume

  2. Bonjour Guillaume,

    Où en êtes-vous aujourd’hui ? Avez-vous refait des tests pour voir si le candida avait fait ses valises ? Avez-vous commencé à réintroduire quelques aliments « d’avant » dans votre alimentation (je parle de ceux qui reste sains, comme le miel, les fruits, quelques céréales sans gluten )?
    A propos de l’alcool (vin rouge), si l’on est amateur, et que l’on a une vie sociale qui nous tente souvent avec, quelle est selon vous la dose que l’on peut conserver sans altérer le régime anti-candida ?
    Merci pour cet article et votre retour enrichissant.
    Bien à vous,
    Aurore

    • Bonjour Aurore et merci pour votre message.
      Je n’ai pas refait de test depuis mais après quelques excès en fin de premier trimestre, j’ai eu une « rechute » et visiblement le candida est toujours là et bien installé.
      J’ai donc décidé de rencontrer une naturopathe qui m’a été conseillée. Je suis depuis 1 mois un traitement « alterné », à savoir des compléments, huiles essentielles et pro bios qui se prennent alternativement par période de 10 jours (le Candida est capable de s’habituer aux traitements, d’où l’alternance). A ce jour il n y a pas de franche amélioration mais c’est peut être encore un peu tôt ;-).
      J’ai repris quelques fruits à bas indice glycémique et le chocolat noir. J’ai découvert les pâtes à tartiner à base d’amande (sans sucre), je suis fan !
      Pour l’alcool je pense que la dose à conserver est … 0 alcool ;-). Mais comme vous j’aime un bon verre de vin et déroge souvent à la règle. Quand c’est 2 verres, je le sens dès le lendemain matin, avec tous les symptômes que vous connaissez décuplés.
      Au plaisir d’avoir des nouvelles de votre convalescence.
      Amicalement

      Guillaume

  3. bonjour, quels sont exactement les tests fiables pour savoir si on souffre d une candidose? je crois en avoir une car je me retrouve dans plein de symptômes depuis des années et en faisant le régime stricte pendant deux semaines je n avais plus de symptômes de diarrhée ni de flatulences au bout seulement de trois jours!! mais je craque pour le sucre des fruits notamment et un peu de chocolat, je me vois mal finir ma vie à faire un régime qui me paraît très désequilibré. j arrive sans problème à bannir le gluten et tous les produits dérivés du lait de vache, mais pour le sucre c est un véritable problème. c est pour ça que j aimerais être sûre à 100 pourcent que j ai cette satanée candidose avant d éliminer complétement le peu de choses que j aime dans mon alimentation actuelle!! merci

    • Bonjour et merci pour ton message.
      Il y’a débat sur les tests ‘fiables’. Il y’a celui remboursé par la sécu et un autre (ce que j’ai fait) qui utilise un autre procédé et qui est réalisé en Belgique.
      Sur ce second (prescrit par une homéopathe/macronutitioniste, tu reçois les résultats à domicile, de son côté le médecin reçoit une version plus détaillée).
      De ce que tu dit, si les symptômes s’arrêtent, cela peut être une candidose mais aussi plein d’autre choses (intolérance à un aliment en particulier par exemple).
      Pour le régime anti candida, il y’a plusieurs phases, généralement, on supprime tout le sucre (fruits compris, sucres lents, alcool, lait, et) pendant la phase ‘d’attaque’ du candida (1mois per exemple). Tu pourras ensuite les réintégrer peu à peu, pas de soucis là dessus ;-).
      Concernant les aliments à bannir, il serait sage de savoir avant si tu as effectivement une candidose !
      Amicalement
      Guillaume

  4. aussi y a t il selon vous une liste fiable d aliments à bannir? car dans les forums et sites internet je trouve bcp de divergences et je ne sais plus ce que je dois ou pas manger!! au secours

    • Oui, sur internet notamment tu vas trouver tout et son contraire ;-).
      Je ne connais pas de livre en français avec la liste exhaustive, celui que je recommande dans mon article est vraiment bien mais en anglais.
      Il faut je pense aussi tester et te faire une conviction sur les aliments qui te réussissent ou pas. Ca se fait progressivement mais c’est une expérience très intéressante quand on voit l’amélioration générale. Cela change la vie !

  5. Bonjour,

    Merci pour cet article complet. Mon ostéopathe me soupçonne aussi le candida albican, par contre, je ne sais pas vers quel homeopathe me tourner. Ma médecin « rigole » de ses soupçons alors qu’on a déjà trop dépensé à faire des examens pour trouver ce que j’ai. J’ai vu que vous habitiez dans le Nord de la France, qui est donc votre homéopathe ?

    Merci d’avance pour votre réponse.

    Jennifer

  6. Bonjour guillaume,

    Je me retrouve dans vos symptômes.
    Citrons,pamplemousses,ails,gingembre me permettent d’endiguer les douleurs ainsi que toutes les restrictions alimentaires que vous avez mentionnées.
    Cela fait 10 ans que ma santé c’est dégradée.Les médecins allopathiques ne sont d’aucun secours et m’ont toujours pris pour une dépressive.
    Il y a longtemps, j’avais consulté 2 naturopathes et un médecin homéopathe qui n’ont pas su me dire ce que j’avais car les résultats de mes examens ne montraient rien ‘ni candidose ni vers….Ils m’ont parlé de problème d’acidité et puis rien.
    J’ai fini par ne plus faire de sport (course à pied et vélo).
    Il y a eu des années ou je n’avais plus d’énergie.J’avais l’impression d’avoir 90 ans .J’ai 48 ans et je n’en peux plus car dés que je craque les douleurs reviennent.
    J’ai entendu parlé du traitement en alternant tous les 10 jours huiles essentiels et probiotiques.Je ne trouve pas les coordonnées du laboratoires.Pourriez vous m’envoyer leur coordonnées? svp.
    Cela fait longtemps que j’ai réduit les sucres,gâteaux,laitages,protéines,légumineuses.Tout finit par me faire mal sauf les légumes et les fruits les moins sucrés comme framboises ,pommes.
    Si vous aviez l’adresse d’un médecin sur Paris?

    • Bonjour Marie-Laure et merci pour votre témoignage.
      Le laboratoire que ma naturopathe m’a conseillé est Biophenix (www.biophenix.com) et le traitement est Equilibre Candida Pack (env 37€)
      Il y’a une lotion à base d’HE et 2 pots de gélules à base de plantes, à alterner en périodes de 10 jours.
      J’ai remarqué moi aussi que dans ces périodes de manque d’énergie, le sport était de trop, mais je vous encourage vivement à garder un peu d’activité physique douce (Yoga, taichi, Chi gond, marche ..).
      Je n’ai malheureusement personne à vous conseiller à Paris. Personnellement les 2 personnes qui me suivent sont à Lille ou Arras.
      Bon courage et bon rétablissement !

      Amicalement

        • Bonjour et merci pour ce contact qui servira peut-être à nos lecteurs parisiens.
          Si vous pouvez nous dire en quelques mots comment vous en êtes venu(e) à bout cela m’intéresse !
          Amicalement

  7. Bonjour.
    Vous évoquez différents symptômes mais avez-vous eu une mauvaise haleine ? Et pour le ventre, se gonflait-il dès lors que vous avalez quelque chose ?
    Si oui, comment avez-vous fait pour limiter et éradiquer ce ventre gonflé ? Et la mauvaise haleine ?
    Merci pour votre réponse.

    • Bonjour Annia,
      Le ventre gonflé quasi systématiquement lorsque je mange quelque chose qui ne me convient pas ou fait un excès alimentaire. Pour limiter cela seul le respect du régime, le temps de traiter le candida, fonctionne. Pour la mauvaise haleine, oui, en période de « die off », ces phases où le Candida s’élimine. Tout ce que j’ai trouvé contre la MH ce sont les aliments riches en chlorophylle, tels que le persil, ou la chlorelle (qui en plus est bonne pour l’intestin).
      Bon courage !
      Amicalement

  8. Bonsoir

    merci pour votre article . je souffre depuis tres longtemps de douleurs au ventre .disons que je m y suis presque habitué . j ai commencé a prendre la situation au sérieux quand les douleurs se sont répercuté dans mon dos , m’empêchant de travailler . j en ai vu pourtant des toubibs des gastro, . une rencontre avec une prof de yoga/naturo va changer ma vie : en faisant le lien ventre /dos arret du gluten et laitage avec resultat rapide . arret de l alcool du tabac ..mais lles douleurs « mutent » j ai essayé le regime végétalien pendant une semaine sans grand succes . alors on se penche sur le candida . j habite au DOM TOM trouver un doc qui va m’écouter et me faire faire des tests j ai un doute . je dois dire que le moral en prend un coup j ai stoppé le beurre et les crepes pour un breton c est dur dur !! me reste le sarrasin rien n est perdu :) . mais la vie social en prend un coup car je commence a avoir peur de manger .
    merci en tout cas de votre page

  9. Bonjour,
    J’ai découvert votre site après plusieurs heures de recherche et je tiens déjà à vous remercier de prendre le temps de nous raconter votre combat contre ce Candida.

    Depuis 10 ans je vis un enfer, qui m’a fait prendre 30 kilos sans cause apparente (jamais eu de problèmes de poids jusqu’à l’âge de 36 ans), j’ai perdu mon emploi, mon compagnon, ma maison, à cause d’une soi-disant dépression, d’une fatigue extrême, de maux de tête terribles, de diarrhées, douleurs… sans compter plein d’autres symptômes… De cadre et chercheuse très bien payée, en couple, avec une intense vie sociale, sportive et danseuse de haut niveau, je suis descendue bien bas… vivant des aides sociales… 10 ans d’analyses n’ont pas pu expliquer ces problèmes, mais persistance à chaque fois de signes d’inflammation chronique et de problèmes bactériens au niveau de l’intestin. Je ne me plains pas, j’en parle juste pour donner un exemple et dire que ce champignon peut vraiment causer des dégâts dans la qualité de vie de ceux qui en souffrent. Je pense que d’autres personnes qui souffrent de prise de poids inexpliquées ont sans doute ce même problème… sans le savoir.

    Je vais dès demain entamer un régime adapté (ce qui ne me pose aucun problème) et prendre certains produits, en commençant par le Lactibiane Candisis. Utiliser également les épices les plus performantes pour accompagner les légumes. Boire 1 jus de citron dans un litre d’eau en plus de mes rations de tisanes quotidiennes, et supprimer le gluten, mon repas de ce midi a été clairement un exemple de ce qu’il me faut éviter dès à présent… Et je suis vos conseils : je continue le yoga et la marche (seules activités physiques que je suis encore capable de faire).

    Bonne continuation !

  10. Bonjour Guillaume,

    J’ai une candidose je pense depuis des années, principalement vaginale (glamour bonjour…). Je ne sais pas si le traitement fonctionne encore, je viens seulement de le débuter mais j’ai eu de bons retours. Si jamais cela peut vous aider, ou aider une personne qui passe ici… C’est « Cleanse Candida » de Solaray. Une cure sur 3 mois, un comprimé par jour.

    Si j’y pense je viendrai vous faire un retour à la fin de la cure, dans 3 mois 😉

    Bonne journée à vous.

  11. Bonjour Guillaume,
    je suis également atteinte de candida abicans comme beaucoup ici.
    Je l ai depuis fort longtemps mais n’ai jamais pris au sérieux ce soucis.
    Mais depuis quelques temps, le mal empire, j ai l’impression d’avoir vieilli de plusieurs décennies. Les symptômes sont tous là jusqu’à l’arrêt hormonal.
    Je fais un régime depuis 6 mois, le problème est que je n arrive pas à éliminer le fructose et que bien-sûr malgré les différents traitements ils son toujours là!!
    Biophénix vient de sortir un nouveau traitement en complément de celui que vous aviez eu…
    Aujourd’hui, je ne sais plus quoi manger. Je reviens du salon zen parisien (porte de Champerret) encore là pour le w.e, un naturopathe m’a redit d’éliminer les fructoses sauf poires et pommes, ce que je vais faire dès ce soir mais m’a dit de consommer des céréales complètes alors que j’ai des rhinite régulières et d’appliquer le régimes crétois. Il ma dit d’arrêter le régime crudivore que j’ai entamé il y 2 mois maintenant (en faisant des exceptions lors d’invitations, la médecine ayurvédique ne vous empêche pas de consommer du gluten (à petite dose bien-sûr ) mais il est évident qu’il fait rétablir l’équilibre acido- basique.
    voilà en un mot Guillaume ce que je peux vous dire mais échanger avec des personnes ayant le même soucis est très important.
    En attendant de vos nouvelles.
    Ariane

  12. bonjour Marie Laure
    Moi aussi je me bat depuis 10 ans,contre le candida parapsilosis +amalgames dentaires( mercure alluminium) et piqure d’un tique. Mais intestins sont devenus poreux, j’ai longtemps pris des probiotiques sans sortir le gluten, ce que je fais maintenant, j’ai sortie presque tous les aliments contenant du glucide et levure car les pommes de terre sont des glucides rapide qui passent dans le sang pareil pour la patate douce j’ai perdue 12 kg et pour finir ma famille me pousse à prendre des antidépresseurs.Le mieux pour moi c’est des cures de charbon de la spiruline moi je ne l’a supporte plus ou la vitamine csalts venant d’Espagne si on la supporte car elle nous maintient au niveau du stress.Malheureusement aujourd’hui j’ai des douleurs musculaires brûlures dans la bouche ma peau a vieilli, insomnie normal les intestins contiennent 80% de sérotonine donc nuit très courtes Je continue à chercher un doc qui fait des analyses hors de France il faudrait avoir les moyens de se faire soigner en Suisse Allemagne ou Belgique.Je suis dégoutter par nos chers médecins qui n’ont même pas étudié ces maladies.Bonne soirée quand même.Françoise

  13. Bonjour,

    Avez-vous exploré la piste d’une surcharge en cuivre de l’organisme? Cela se traduit par des candida albicans résistants aux régimes et traitements car un corps surchagé en cuivre fournit un milieu extrêmement favorable au développement de ces micro-organismes. Un traitement qui vise à éliminer du corps l’excès de cuivre peut venir à bout d’une candidose rebelle. C’est un problème dont on parle peu en France mais la surcharge en cuivre est bien connue aux Etats-Unis (copper overload) car cela est de plus en plus répandu du fait de la généralisation des conduites en cuivre dans les habitations à laquelle s’ajoute l’utilisation du cuivre pour traiter l’eau du robinet, l’utilisation du sulfate de cuivre pour traiter « naturellement » les fruits et légumes notamment bio. Il y a aussi d’autres facteurs d’accumulation du cuivre dans le corps et ceux-là expliquent les femmes sont particulièrement concernées : la généralisation de la pilules contraceptive et des traitements hormonaux de substitution pour accompagner la ménopause car les oestrogènes retiennent le cuivre et je ne parle pas du stérilet en cuivre qui diffuse ce métal régulièrement dans le corps. Les végétariens sont aussi particulièrement concernés (hommes ou femmes) car un des antagonistes du cuivre, c’est le zinc, or le zinc se trouve principalement dans la viande. Les végétariens manquent souvent de zinc et se chargent donc plus facilement en cuivre; ils consomment par ailleurs beaucoup de légumes traités au sulfate de cuivre.
    Il existe des protocoles naturels pour se détoxiquer à base de plantes et un régime alimentaire à adapter qui vise à limiter les aliments riches en cuivre : huîtres, crustacés, champignons, avocat et, à mon grand regret, chocolat car il est très chargé en cuivre. On peut aussi prendre des antagonistes du cuivre mais avec beaucoup de précautions car si les tissus du corps sont très chargés en cuivre, ils vont commencer à se décharger dans le sang et cela risque de faire beaucoup de cuivre qui surnage en même temps. Cela risque d’accroître les symptômes notamment neurologiques et se déposer un peu partout car le corps n’aura pas la faculté de tout évacuer d’un coup. Les antagonistes sont le zinc (il faut augmenter sa consommation de viande, je sais cela est difficile à accepter pour les végétariens dont je suis), le molybdène, le manganèse, la vitamine B6. Le magnésium aide aussi, ainsi que le potassium (mais rarement par compléments alimentaires ridiculement sous dosés) car en cas de surcharge en cuivre, les ratios calcium/magnésium et sodium/potassium sont élevés et déséquilibrés.

    J’espère que ces quelques mots auront participé à ouvrir une piste possible de réflexion.

  14. Bonjour,
    J’ai lu avec intérêt votre blog et je me retrouve aussi dans plusieurs messages publiés ici.
    Ma piste actuelle est le nettoyage des organes internes : intestins, reins, foie. Avez-vous essayé les cures du Dr Hulda Clark?
    son livre principal sur le nettoyage interne au http://www.vivrenaturellement.com/livres-dvd/1380-la-cure-de-toutes-les-maladies-la-guerison-est-possible-dr-hulda-clark.html
    J’ai l’intention d’essayer ses cures petit à petit : déparasitage, nettoyage des reins, du foie, des intestins.
    Je travaille parallèlement avec une kinésiologue sur mes freins psychologiques et physiques, ce qui me transforme aussi petit à petit et diminue mon stress.
    Bonne route

  15. Bonjour,
    Je souffre de candidose, je pense depuis bien longtemps, mais comme beaucoup ici je viens à peine de mettre un nom sur mon mal. Des problèmes intestinaux depuis des années avec ballonnements et tout les autres symptômes… Tout cela mis sur le compte de l’émotionnel et le stress depuis toute petite!
    Depuis quelques temps j’avais la bouche très sèche avec des rhinites impressionnantes mises sur le compte de l’allergie au pollen et en novembre dernier apparition d’une couleur marron sur ma langue bien chargée.
    Mon médecin m’a prescrit divers antifongiques pendant plusieurs mois mais rien à faire—Et rien à sortir d’elle de plus!!!
    J’ai donc commencé par moi même un traitement avec du charbon avec de nettes améliorations et j’ai enchaîné une consultation chez une naturopathe qui m’a conseillée un traitement nommé candibiotic (laboratoires copmed). Pour le moment cela fait 15 jours que je me traite et ma langue est encore chargée par moment avec un mauvais goût dans la bouche selon ce que je mange mais mes ballonnements et gaz ont l’air de s’estomper. Le traitement est à prendre sur 3 mois au moins. Pour le moment, je ne sais pas encore trop faire la différence entre les bons aliments et les moins bon pour cette pathologie mais je me documente et essaie d’acheter bio quand je le peux. Mais mon gros problème est que je suis très gourmande alors c’est super difficile. De plus je commence de plus en plus à refuser les invitations et cela me mine énormément. Bon courage à toutes et tous. J’essaierai de vous tenir informés d l’évolution avec le traitement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *